APAME 1090, rue Lafontaine Drummondville
   


LA BOÎTE À OUTILS


Établissement des limites

Accueil
À propos de l'APAME
Services offerts
Communiqué/calendrier
Les maladies
La boîte à outils
Le temps d'être/Activités de répit
Liens utiles
Centre de documentation

Devenir membre
Promesse de dons
Nous joindre
 
 

  1. Déterminez les règles importantes à suivre pour que votre quotidien soit plus satisfaisant. Séparez les comportements ennuyeux des comportements intolérables. Mettez ces derniers en ordre de priorité.
  2.  Énoncez les limites clairement.  N’invitez pas à la discussion.  Évitez les longues discussions autour du « pourquoi » et du « comment ».  À ces questions, répondez « ce n’est pas acceptable ».
  3. Faites des demandes précises.  Ne dites pas « il faut que les feuilles soient ramassées », mais plutôt « Paul, veux-tu mettre les feuilles dans un sac? »
  4. Établissez les limites avant que la tension monte.  Ne laissez pas monter la tension jusqu’à l’éclatement.
  5. Ne vous laissez pas guider par l’âge de la personne atteinte. Il ne faut pas s’attendre à ce qu’elle fasse plusieurs apprentissages de sa propre initiative.  Elle a besoin d’encadrement même à trente ans.
  6. Évitez les menaces et soyez persévérant. Si la famille n’est pas prête à faire respecter la limite, il est mieux de ne pas la mentionner du tout. Il faut aussi être capable de faire respecter la limite sans utiliser de pression continuelle.
  7. Attendez-vous à ce que les limites ne soient pas automatiquement respectées. Donnez-vous du temps (souvent des mois) et maintenez la limite avec constance.
  8. Admettez que certaines limites sont imposées à la personne atteinte afin de répondre aux besoins des autres membres de la famille.

Source :    La part des choses (2003) APAME du Centre-du-Québec, Drummondville
                   Inspiré du document PIF* (Programme Information Famille) présenté par l’Apogée de Hull (1996)